Manaa : ce qu’il faut savoir

La classe de Manaa est souvent idéalisée par les jeunes étudiants qui viennent d’obtenir le bac : pour eux, le Manaa signe la fin des cours théoriques et parfois rébarbatifs de la terminale et le début de la pratique de leur passion, qu’il s’agisse du dessin ou du design.

Ne nous y trompons pas : la Manaa est une classe exigeante qui demande beaucoup de ses étudiants.

 

Un rythme militaire et des résultats exigés

La Manaa n’a rien d’un long fleuve tranquille : les étudiants doivent rattraper et mettre à jour leurs connaissances artistiques, et ils doivent travailler dur de leur côté pour préparer les concours d’admission en école d’arts ou en BTS.

Comme le dit le site de www.manaa.site, ce travail conséquent peut représenter jusqu’à 10 heures par jour !

Mieux vaut donc être motivé et avoir une certaine aptitude au travail.